Contenu partenaire

Pour construire et mesurer la durabilité de son entreprise

Les critères ESG sont de plus en plus exigés dans les soumissions. Comment obtenir une certification? Le système de rating «esg2go» offre une solution pratique, économique et sûre pour mesurer la durabilité d’une entreprise et la comparer avec ses pairs.

Réalisé pour UBS
Publié le
26
/
09
/
2023
Réalisé pour

L’environnement réglementaire en matière de durabilité met de plus en plus les PME à l’épreuve. Face aux nombreux outils de notation et à l’obstacle bureaucratique des rapports détaillés à fournir, cette tâche contraignante est désormais grandement simplifiée par esg2go. Grâce à cet outil pratique, les entreprises à partir de quatre collaborateurs obtiennent en quelques clics une évaluation pertinente de leur durabilité.

Conçue par une fondation zurichoise et par la Haute École de gestion de Fribourg (HEG-FR), la certification esg2go a déjà convaincu de nombreuses PME, mais aussi de grandes entreprises qui, à l’instar d’UBS, soutiennent son développement.

Car démontrer sa capacité à satisfaire les normes ESG (environnement, social et gouvernance) devient crucial. Pourquoi? D’une part, nombre de collectivités publiques intègrent cet aspect dans leurs critères d’attribution de mandats. D’autre part, les grands groupes posent aussi cette exigence à leurs fournisseurs pour attester de leurs propres pratiques durables. «Comme autrefois former des apprentis était souvent déterminant pour décrocher un mandat», commente David Royet, responsable de la clientèle Entreprises pour la zone de marché Vaud-Ouest chez UBS.

Plus de cent critères

«Le système esg2go nous a séduits, car il permet une certification rapide et pertinente, à des coûts très raisonnables. C’est pourquoi nous soutenons cette initiative», ajoute le cadre d’UBS Romandie.

Concrètement, la certification se fonde sur 88 critères répartis entre l’environnement (20), le social (33) et la gouvernance (33), plus 18 paramètres facultatifs traitant de l’empreinte environnementale (10) ou sociale (8).

Autant dire que le spectre des indicateurs est large, couvrant les aspects juridiques et de conformité et les risques commerciaux ou opérationnels, mais aussi les coûts d’énergie ou des déchets et les questions liées au personnel, au lieu de travail, à la formation ou encore à la santé, etc.

Recueillir de nouvelles idées

«Depuis 2019, nous étions déjà certifiés Carbon Fri, qui permet de compenser les émissions de CO2 au travers de projets situés dans le canton de Fribourg. Dès lors esg2go s’inscrit dans cette lignée», explique Sandrine Tolivia. «Même si certains points comme la diversité ou la formation paraissent difficiles à améliorer dans un secteur où nous travaillons avec des camions et de grosses machines», ajoute la patronne d’Eltel SA.

La certification fait ressortir des améliorations possibles. Les critères sondés ont ainsi contribué au jaillissement d’idées: «Nous avons envoyé un employé suivre une formation dans le génie végétal afin d’utiliser, à l’avenir, des plantes plutôt que du béton», note Sandrine Tolivia.

Et la directrice de former le vœu qu’esg2go passe l’épaule pour que les critères ainsi mis en évidence contrebalancent un peu plus le prix, dont le poids reste toujours très déterminant dans les appels d’offres.

Scores «esg2go» d’Eltel SA

Fondée en 1981, Eltel SA emploie à Cronay (VD) une dizaine de spécialistes de la préservation des écosystèmes et de la protection de la biodiversité. Elle est très active dans les milieux naturels.

Scores «esg2go» d’Eltel SA

Fondée en 1981, Eltel SA emploie à Cronay (VD) une dizaine de spécialistes de la préservation des écosystèmes et de la protection de la biodiversité. Elle est très active dans les milieux naturels.

Également disponible dans:
N° 1 - Septembre 2023
À lire aussi